La mode Basquiat, un exemple concret de Brand Content!

30 11 2010

Inspiré et source d’inspiration, on ne tarie pas d’éloges pour le prodige Basquiat. Mode, art, le terme en vogue  »Life style » prend vraiment tout son sens quand on pense à lui.
On n’acquiert pas la classe, on l’a ou on ne l’a pas. Basquiat l’avait, il était charismatique, il avait du talent, d’ailleurs, on a du mal à utiliser l’imparfait pour parler de lui tant il est présent aujourd’hui. Plus qu’un hommage, une véritable source d’inspiration, un appel à son âme d’artiste qui a su inventer et créer son propre style.

Dandy écorché vif, oui on le sait comme toutes les grandes stars qui on marqué l’histoire de l’art, de la musique du 2O ème siècle, il est aussi mort à l’age fatidique de 27 ans. Il était enclin à l’art de vivre, l’argent n’avait aucune importance tant qu’il coulait à flots. Milliardaire à 25 ans, le frigot rempli de caviar, des costumes Armani pour peindre, c’est aussi en quelque sorte la rock attitude qu’on peut attribuer aux grands, ceux qui ont des c…, des subversifs qui peuvent se le permettre en somme!
Comme un Gainsbourg…
reebok, life style
Aujourd’hui donc pour en revenir au sujet qui nous intéresse, on a l’exemple entre autres Uniqlo lançant des t-shirts à l’effigie de son art. Reebok, qui se lance das le Life Style arty et signe pour la troisième fois une ligne de chaussures pour hommes et femmes reprenant les toiles du peintre.

Publicités




Course en escarpins

29 11 2010

Si vous n’avez aucune idée de ce qu’est le Brand Content, si vous n’avez aucune idée de ce qu’est le buzz sur un internet, si vous n’avez aucune idée de votre programme le 3 décembre alors voici un D- brrrrrrreeeeeeffffiiiiiiiinnnnnGGGGG en images !!!!
Mais en clair, prenez un champion de la web série et de la performance décalée très en vogue sur la capitale: j’ai nommé le Grand  »Nicolas Ullmann », ajoutez à ce fabuleux bouillon de culture bobo un soupçon de glamour; parlez d’un produit mode: j’ai nommé le site Sarenza.com et pour finir saupoudrez partout sur la toile de la décadence et faites le buzz en images avec des partenaires comme You Tube, créez l’évènement en amont teesez à fond dans tous les sens et vous obtenez…..ÇA!





ELEANOR L. VAULT

29 11 2010

« ELEANOR L. VAULT »
« Hey mec, … check ça : ELEANOR L. VAULT »

ELEANOR L. VAULT ??
C’est quoi encore que cette Eleanor, d’abord ?

Une nana derrière sa guitoune ?
Un type qui va nous bassiner avec des DO FA SOL et des lyrics mielleux ?
Pire il serait plus rock que ça, avec des yeah yeah yeah et du poum poum chack ?
le drame. Il ferait de l’electro ?

Bon… fallait que je vois ça de plus prêt, alors je suis allé voir son MYSPACE de plus prêt.

http://www.myspace.com/eleanorlvault

Bon… j’avoue, j’ai été plutôt agréablement surpris par l’ambiance de sa page.
Ca sent bon le home made, ça m’a l’air sensible et instinctif, rétro et atypique.
je me calle, me calme un peu et écoute le premier morceau « Jayne Mansfield »
comme l’actrice ?
Ouais, comme l’actrice, tout comme elle..plein de douceur, de charme, pénétrant, hypnotique,
Chaud , soft, comme posé là, sur le creu de ses seins.
on y est bien, on se la refait. Encore. Ouais. Encore Et puis j’enchaine les autres, un peu vaporeux.

…Et le coton me colle au pieds autant que les plumes qui me poussent sous les bras. J’me laisse aller.
c’est ludique, plutôt frais, voir champêtre, brouillon à souhait, maîtrisé aussi, un peu comme ma chambre mal rangée mais où rien ne se perd.
C’est pourtant miniature tout ça. Experimental, un peu. Sybillin même. Onirique. Tout pour se perdre quoi !
Ben non. On retombe sur nos pattes, a chaque fois, et on ronronne. rRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrrr.

Du coup, j’me sert un verre de lait et je télécharge, ( http://www.poponlyknows.fr/eleanor-l-vault-10-81.html )
en attendant d’aller voir ça de plus prêt, sur scène, bientôt sûrement.

Stephan





ModeArtzik, la Musique, la Mode au service du Marketing des Marques

3 08 2010
ModeArtzik, qu’est ce que c’est?
  • Un magazine 2.O qui parle de Mode, de Musique, des Marques et de leurs stratégies Marketing.

    Vous avez dit MUSIQUE ?
    Et la magie opère…
    Une industrie en difficulté ? Peut être…mais par pour tout le monde !

    D’après une étude récente et scientifique (The Book mai 2010), 96% des terriens seraient sensibles à la musique.
    D’autres montrent que pour certains, la musique va même jusqu’à être vitale. Il se pourrait même que notre cerveau soit un cerveau musicien.
    (De la note au Cerveau, Daniel Levitin ; ed. H. D’Ormesson).

    Du côté des français, 95% écoutent de la musique, dont 69% disent le faire souvent.

    Si on ne peut se passer de musique parce qu’elle nous procure du plaisir, nous évade, nous rappelle des bons et tendres souvenirs….alors pas étonnant que les Marques s’en servent pour attirer les foules ! Et qui plus est : les jeunes !
    Parce qu’aujourd’hui pour vendre, on l’a bien compris, il faut être glamour donc : jeune, beau et avoir du goût. Dis-moi ce que tu écoutes, ce que tu portes, je te dirais qui tu es !

    C’est donc aux travers de la Musique et de la Mode, deux univers qui nous caractérisent et dont les choix se déterminent à l’adolescence que pas mal de Marques fondent aujourd’hui leurs stratégies Marketing.

    ModeArtzik, avec la rubrique des 4 M (Musique, Mode au service du Marketing des Marques), recense, interroge et propose des points de vue sur ces nouveaux enjeux de la communication.

    Dans ce blog vous trouverez donc :
    Quelques rubriques pour se faire plaisir
    Musique : articles, chroniques, agenda de concerts
    Mode : articles, chroniques, looks, shopping

    Une rubrique pour réfléchir …
    4M : Musique – Mode – Marketing et Marques :
    Veille de campagnes de communication originales et croisées (Mode et Musique), articles, interviews…

    L’Actu, nos coups de cœur, les bons plans et le réseau.

    A vos Marques, prêts? ….





Le café couture du Canal Saint Martin

21 06 2010

Le sweat shop paris, c’est nouveau, c’est sympa, pratique et c’est concept!
Pour les amoureuses de la machine à coudre et les very fashionatas qui veulent porter des fringues  »home made  »’ et créer leur style, boire un thé avec des nouvelles copines : Le Sweat Shop est alors the place to be.
Pour la modique somme de 6€ de l’heure, louez votre machine à coudre et profitez de la synergie des autres jeunes créatrices, qui comme vous viennent ici communiquer leur passion du tissus, des matières et du style.
Evénements, concerts, défilés, ateliers, gouters maison, tout est fait pour vous. Plus qu’un simple café, Le Sweat Shop c’est un atelier / laboratoire de créations et de rencontres autour de la couture et de la mode.
Animés par des pointures, des cours sont aussi dispensés par le styliste invité du mois.


Sweat Shop Café Couture
http://www.sweatshopparis.com
Location de machine: 6 €/heure – ateliers: de 20 à 80 €
13 rue Lucien Sampaix, Paris 10e, Métro Jacques Bonsergent
Tél : 09 52 85 47 41





Dealer- Les boutiques vintage qui font du bruit!

20 06 2010

Cécilia, la propriétaire et créatrice des lieux, dirait:  » Dealer ou l’art de s’habiller en musique »! En tant qu’ancienne attachée de presse chez Warner, Cécilia a vu défilé toutes les figures emblématiques qui ont fait la belle époque du disque. Ex-fan des sixties, petite Baby Doll, que sont devenues toutes tes idoles ?….Elles sont encore là ! Sur des tee shirts et autres robes vintage à paillettes ou à gaufrettes, en cuir ou en satin, toile, ou en soie…des jeans en veux-tu en voilà!

Ce qu’on aime ici, c’est la déco seventies à fleurs, les papiers peints aux figures géométriques psychédéliques et couleurs acidulées, les lampes pour une ambiance cosy et tamisée, la chaleur de notre  »déjà » copine et coach  »musique et style » Cécilia. On aime aussi les fringues bien sûr, les fringues, les chaussures et les accessoires: sacs, broches, ceintures. Tout y est, de quoi se refaire une garde de robe bien trendy version rockabilly, yéyé, punky ou encore funky !

Ici c’est vintage mais c’est pas fripe, ça sent bon, on y écoute de la bonne musique, on essaie des robes de princesses et des talons de Dadame et on groove baby, on groove!

Passer ici, c’est passer un bon moment, se faire plaisir à petits prix et voyager dans le temps.
Comme Cécilia n’a pas que le sens de la déco et du style, elle sait aussi recevoir et connecter les bonnes ondes entre elles. Chaque mois à partir de septembre, elle organise des apéros vintage avec djset en prime ! Les invités: Les Frangipanes et autres perles du mix.

Dis leur toi, que Dealer c’est un bon Deal!

infos: www.

Adresses:
Dealer
48 rue Bichat 75010 – 01 42 01 55 38
15 rue Lapeyre 75018
137 rue Ordener 75018   – 01 42 62 35 77





les festivals de l’été suite

5 06 2010

Le festival 3 Eléphants Festival : concerts et billetterie
Le festival Skabazac Festival : concerts et billetterie
Le festival Les Invites de Villeurbanne : concerts et billetterie
Le festival Fête De La Musique 2010 : concerts et billetterie
Furia Sound Festival 5 & 6 juin 2010 – Cergy (95)separateur
La Tour Prend L’air 4 & 5 juin – Yvelines (78)separateur
Aucard de Tours Festival du 6 au 12 juin 2010 – Tours (37)separateur
Les Nuits de Fourvière 9 juin/ 31 juillet – Lyon (69)separateur
Festival Electro Clique 9-12 juin – Région franc-comtoiseseparateur
3 Eléphants Festival 10-13 juin 2010 – Laval (53)separateur
Skabazac Festival 11 & 12 juin – Onet le Chateau (12)separateur
Les Invites de Villeurbanne 16-19 juin 2010 – Villeurbanne (69separateur
Fête De La Musique 2010 du 18 au 22 juin 2010separateur
Sur La Route De Tullins 25 & 26 juin 2010 – Tullinsseparateur
Jazz à Vienne 25 juin – 9 juillet 2010 – Vienne (38)separateur
Festival Décibulles 25-27 juin 2010 – Neuve-Eglise(67)separateur
Le Rock Dans Tous Ses Etats 25 & 26 juin 2010 – Evreux (27)separateur
Festival Solidays 25-27 juin 2010 – Parisseparateur
Fest’Route 25-26 juin 2010 – Tournon (07)separateur
Festival en Othe 27 juin -11 juillet – Aube et Yonneseparateur
Werchter Rock Festival 1-4 juillet 2010 – Werchter (B)separateur
Festival All Stars Du New Morning 1er Juillet au 5 Août – Parisseparateur
Col des 1000 2 & 3 juillet – Miribel les Echelleseparateur
Main Square Festival 2-9 juillet 2010 – Arrasseparateur
Les Eurockéennes De Belfort Les 2-3-4 juillet 2010 – Belfortseparateur
Festival de Nimes 4-24 Juillet 2010 – Nîmes (30)separateur
Monaco Live 5 juillet 2010 – Monacoseparateur
Festival / atelier MIMI du 1er au 14 juillet – Iles du Frioulseparateur
Musiques en Stock 7-10 juillet 2010 – Cluses (74)separateur
Sporting Summer Festival juillet-août 2009 – Monacoseparateur
Festival de Poupet Juillet 2010 – St Malo du Bois (85)separateur
Les Authentiks 12, 13 et 27 juillet – Vienne (38)separateur
Jazz à Sète du 12 au 17 juillet 2010 – Sète (34)separateur
Les Suds à Arles du 12 au 18 Juillet 2010 – Arles (13) separateur





les Festivals de L’été à Paris

5 06 2010

Jalouse Rock Paris
9 au 11 juin
http://www.myspace.com/jalouserocksparis

Day Off à la Salle Pleyel
2 au 10 juillet
www.dayoff.fr

Fnac Indétendances
23 juillet au 24 aout

Rock en Seine
27 au 29 aout
www.rockenseine.com





Liberty, cuir et boots, un printemps fleuri mais couvert!

19 05 2010

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques notes de couleurs, une chemise en Denim pour cacher  » ces épaules que je ne saurai voir »…qui donne une petite touche camarguaise…on l’imagine bien dans une manade et puis des boots pour braver les kilomètres à cerner les taureaux!…..La prochaine fois, on tentera de proposer une tenue dans le contexte. Pour le moment…imaginez, révez….

Petite combi short Liberty avec bottines à lacets et talons Hauts compensés. Une allure d’alpiniste classe et haut perchée!





Tony Cragg- Sculpture au Louvre

2 02 2011

-« Alors, cette expo de Basquiat »
-« Mouais. surchargée mais percutante. Vous aviez raison les enfants: incontournable. »
-« Tony Cragg est a voir bientôt au Louvre. Tu viens ? »
-« ‘Coute, Esteban. C’était déjà beau de ce déplacer pour un analphabète du dessin, mais là, ces sculptures qui se cassent la gueule, non merci.
-« Ah ?! c’est pourtant un acteur majeur de la sculpture contemporaine internationale. »
-« Et c’est au Louvre. tu sais, Le Louvre »
-« Fantine… T’arretes de me foutre les boules devant tout le monde.
Et qu’est-ce que tu connais au Louvre toi, du haut de tes 4 ans ?
-« Au Louvre, pas grand chose. Sa Joconde, Son radeau de la méduse et 2 ou 3 trucs à l’ancienne.
Mais Tony Cragg, je kiffe. Surtout ses collections de plastique »
« C’est surtout ses sculptures en bronze qui claquent, je trouve »
-« ah parce que toi aussi Margot, tu aimes Tony Cragg ? »
-« Ben ouais. Normal. c’est génial. »
-« Génial et Monumental »
-« Rrrrohhh. Tu vas pas t’y mettre aussi, Lucille. Mademoiselle-je-sais-tout. 13 ans à peine »
-« C’est toi qui devrais t’y mettre un peu. In-con-tour-nable qu’on te dit. En plus, avec nous dans les pattes, tu fais pas 3 heures de queue. Direct, tu passes devant tout le monde. »
-« ok, ok, ok. samedi prochain. ça vous va? »
-« comme tu veux, on a jusqu’au 25 avril 2011 »
-tiens, v’la plus d’info : Tony Cragg
%3C%3Efolder_id=9852723696500879″>Tony Cragg

Stéphan





Les marques et la musique, un partenariat gagnant!

2 02 2011

Alors que les festivals de musique connaissent une hausse de fréquentation de 5,76%, le duo Marque est Musique semble séduire de plus en plus d’acteurs.
La musique est le divertissement préféré des jeunes ( une marque comme SFR l’a bien compris) et c’est grâce au développement de ses partenariats avec 9 festivals de musique, que cet acteur majeur de la téléphonie mobile a pu prendre contact avec plus d’1 M de personnes sur leur terrain de prédilection : la musique live !

Les festivals permettent aux marques de s’associer à un contenu attractif avec de fortes valeurs fédératrices. C’est l’occasion privilégiée pour les marques de prendre la parole, de créer une rencontre inédite. Le public est disponible, à l’écoute et curieux. Un moment opportun pour surprendre, proposer du contenu en créant des passerelles entre les différents univers artistiques.
De plus en plus de festivals de musique proposent aujourd’hui une ouverture culturelle vers d’autres disciplines en partenariat avec les marques. Les directions gardent la main mise sur leur programmation musicale et artistique quoique parfois certains compromis sont trouvés ( Place aux Jeunes Talents de SFR dans la programmation du Printemps de Bourges…) et les marques produisent ou co produisent leur propre contenu en annexe de la programmation officielle. C’est le cas de la Converse Act Factory à Rock en Seine où des workshops et ateliers de graff, peintures, sont proposés aux festivaliers.  »Pour répondre à notre objectif de proximité et être plus proche du consommateur et leut transmettant des messages ludiques à travers différents ateliers » ( Cyrille Ermenier, Directeur Marketing France Converse).

Le partenariat n’est pas forcément uniquement basé sur l’équilibre participation financière/ visibilité même si c’est de recettes ces leviers dont a besoin la culture. Grâce en partie à l’augmentation du sponsoring ( hausse de 15%) en 7 ans, Les Nuits sonores sont passés de 50% à 80% d’autofinancement. Phénomène encore marginal dans le paysage culturel français.
D’autres formes de collaboration sont possibles et équitables et permettent à de plus petites marques de se faire connaître du grand public. C’est le cas de Néanmoins qui fabrique des sacs et des tee Shirts pour les Vip du Festival.

Les festivals un un besoin indéniable des marques pour continuer à vivre et les marques recherchent la rencontre inédite et privilégiée avec le consommateur.
Un échange de procédé qui a ses limites mais qui semble gagner du terrain et le public/ consommateur n’a pas l’air de s’en plaindre!
De la pub, d’accord mais utile et agréable.
On attend les études chiffrées ….
Si vous voulez donner votre avis à ce sujet!
N’hésitez pas, à vos commentaires, prêts, partez!!!
Avez vous des exemples de festivals auxquels vous avez assistés et où vous avez perçu la présence des marques comme apportant une plus value au contenu ou l’avez vous perçu comme une intrusion désagréable dans la sacro sainte sphère culturelle?





bonne année

7 01 2011




bonne année!

7 01 2011

http://player.vimeo.com/video/5902643

Un Canto a Mi Tierra from Quantic on Vimeo.





Brand content ou placement de produit? Marion Cotillard et Dior!

4 01 2011

http://www.balistikart.fr/_lady_dior/LR-film-full.swf





Nyctalope – Caroline Deloffre au Cerle – Une expo ceux qui veulent découvrir l’univers Hype de la nuit

16 12 2010

Nyctalope - le Cerle - Caroline Deloffre

Avec cette exposition d’une quarantaine de photos intimistes, Caroline Deloffre nous fait partager son attirance pour le monde de la nuit peuplé de noctambules hauts en couleur – chevilles ouvrières du Glamour, acteurs de la scène burlesque, performeurs, danseurs… Tel un chat, elle s’est faufilée pendant un an parmi les membres et invités du Cercle, club privé très parisien, qui, à l’occasion de l’exposition, nous ouvre ses portes. Elle nous invite à découvrir des corps qui se dévoilent, des émotions qui se livrent, des personnages qui sortent de l’ombre et se retrouvent un peu plus loin en pleine lumière sous le soleil du Festival de Cannes.
L’exposition se découpe en deux parties bien distinctes avec pour fil conducteur les habitués du Cercle.
Une première série de photographies nous immerge dans l’ambiance feutrée et mystérieuse du club parisien, et révèle des moments d’abandon où grâce et intime se conjuguent. La photographe utilise l’obscurité et le mouvement pour redonner de la magie à la réalité et créer un certain mystère sur lequel projeter notre imaginaire.
Elle pose un regard attentif et attentionné aux moindres instants, aux moindres détails d’une féminité délicatement exhibée et magnifiée par le spectacle burlesque : un buste pailleté aux contours imprécis, un autre dénudé qui se cambre, une épaule poudrée éclatante de lumière, le détail des étoffes et des matières, les lèvres redessinées et les yeux charbonneux, l’éclat discret des bijoux et le jeu des jambes floues, éternels symboles de séduction. Des instants furtifs d’ivresse, par tous déjà oubliés, que l’objectif tente de fixer sans objectivité.
Sa démarche est intuitive, même si la composition dans un cadre précis reste sa préoccupation constante ; seule l’émotion crée l’image. Tant l’émotion ressentie dans l’instant même de la photo que celle que ressentira celui qui la regarde.
Dans une seconde série, ces créatures nocturnes, en quête d’extra-ordinaire, continuent la fête autour de la piscine, au Festival de Cannes, et transforment la terrasse en aire de jeu. Portés par la recherche des plaisirs et les délices de la fête, ils sont les nouveaux hédonistes, jouant avec les codes théâtralisés de la séduction et de la féminité, au point d’en être, chacun à sa manière, l’archétype même. L’Américaine élégante et fantasque, la bimbo piercée et désinhibée, le danseur au corps parfait, la femme fatale aux lèvres écarlates, la femme-enfant dans sa bouée, les jumelles graciles, l’héroïne fellinienne, le dandy excentrique… autant de personnalités magnétiques s’offrant ainsi sans retenue à l’œil attentif et complice de la photographe, qui nous livre des images ludiques et sensuelles, teintées d’extravagance et de frivolité, pleines de vie. Au détour d’une gestuelle, d’une posture, d’un regard, elle s’interroge sur le désir et sur la féminité de la femme. Et de l’homme, aussi.





Springsioux

12 12 2010

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Springsioux, posted with vodpod